101, rue Bloor Ouest
Toronto ON, M5S 0A1
TÉL. : 416-961-8800
Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222
TÉLÉC. : 416-961-8822
info@oeeo.ca

Mot symbole de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario


Trouver un membre

Décision du comité d’agrément

Demandes d’agrément

Renouvellement de l’agrément du programme consécutif de formation à l’enseignement, de domaines d’études aux cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire, menant à un baccalauréat en éducation

Ajout d’une concentration au programme consécutif pour enseigner le français langue seconde aux cycles primaire et moyen


Décision du comité d’agrément concernant les demandes d’agrément présentées par le Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale

Introduction

Le 7 mars 2011, le Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale a soumis les demandes d’agrément suivantes :

  • Renouvellement d’agrément du programme consécutif de formation à l’enseignement, de domaines d’études aux cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire, menant à un baccalauréat en éducation
  • Ajout d’une concentration au programme consécutif pour enseigner le français langue seconde aux cycles primaire et moyen.

La demande d’ajout d’une concentration pour enseigner le français langue seconde aux cycles primaire et moyen s’appuie sur un cours facultatif offert actuellement dans le programme.

Conformément au Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement, le comité d’agrément a constitué un sous-comité d’agrément pour :

  • évaluer le programme de formation à l’enseignement susmentionné, sous la direction du comité d’agrément
  • jouer un rôle consultatif auprès du comité d’agrément en lui rendant compte de ses conclusions et en lui formulant des recommandations concernant l’agrément du programme évalué.

Le sous-comité a été formé conformément aux critères énoncés à l’article 6 du Règlement sur l’agrément des programmes de formation des enseignants et était constitué de six personnes, comme suit :

  • trois membres du conseil, dont un membre du comité d’agrément et un membre nommé du conseil
  • un membre de l’Ordre qui n’est pas membre du conseil
  • un membre inscrit sur la liste des membres potentiels possédant de l’expérience en tant que pédagogue dans une faculté d’éducation
  • une personne nommée par le Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale.

Pour émettre ses recommandations, le sous-comité a évalué la demande d’agrément et d’autres documents fournis par le Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale. La visite des lieux s’est déroulée du 8 au 13 mai 2011. Le sous-comité a examiné des artefacts imprimés et virtuels, ainsi que des ressources du programme. Il a visité les installations et s’est entretenu avec le corps professoral et d’autres personnes associées au programme.

Le sous-comité d’agrément a donné l’occasion au public de soumettre ses observations sur la qualité du programme examiné. L’Institute of Catholic Education et le directeur d’une école privée ont présenté leurs observations au sous-comité.

Une fois son examen terminé, le sous-comité d’agrément a préparé un rapport sur ses conclusions et formulé des recommandations au comité d’agrément.

Conformément à l’autorité que lui confèrent la Loi sur l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et le Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement, le comité d’agrément a délibéré en vue de déterminer si le programme de formation professionnelle faisant l’objet de la demande du Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale répond aux conditions d’agrément.

Pour parvenir à sa décision, le comité d’agrément a examiné le rapport final du sous-comité d’agrément daté du 14 octobre 2011, la réponse de la directrice du programme de baccalauréat en éducation relativement à l’ébauche du rapport datée du 6 octobre 2011, la présentation de la présidente du sous-comité au comité d’agrément et les exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.


Décision du comité d’agrément prise à sa réunion du 25 octobre 2011

Conditions et constatations

Les motifs de la décision du comité et les faits sur lesquels cette décision est basée sont indiqués ci-dessous :

1re condition

Le fournisseur du programme est un établissement autorisé.

Constatations

La documentation indique que le Collège universitaire Tyndale est un établissement autorisé en vertu du paragraphe 1 (1) du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.

Le Collège universitaire et séminaire Tyndale est un établissement constitué en vertu du projet de loi PR12 de l’Assemblée législative, An Act respecting Tyndale University College & Seminary, qui a reçu la sanction royale le 13 juin 2005.

En vertu de la Loi de 2000 favorisant le choix et l’excellence au niveau postsecondaire, le ministère de la Formation et des Collèges et Universités (MFCU) a autorisé le Collège universitaire Tyndale à offrir un programme de formation à l’enseignement, de domaines d’études aux cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire, menant à un baccalauréat en éducation.

Le programme de formation à l’enseignement est un programme offert par le Collège universitaire Tyndale et administré par le Département d’éducation, qui est responsable devant le doyen du Collège universitaire.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la première condition.

2e condition

Le programme repose sur un cadre conceptuel clairement défini.

Constatations

La documentation indique que le programme de formation du Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale et l’ajout proposé au programme reposent sur un cadre conceptuel clairement défini.

Le cadre conceptuel repose sur deux commandements bibliques fondamentaux : aimer Dieu de tout son être et aimer son prochain comme soi-même. Ce cadre conceptuel sert de fondement à l’énoncé de mission du programme de B. Éd. du Collège universitaire Tyndale, qui est d’éduquer et de préparer les diplômés à enseigner avec un engagement exemplaire envers le professionnalisme, la collégialité, l’équité, le service et l’excellence.

Le cadre conceptuel est mis en évidence dans de nombreuses ressources et dans de nombreux endroits. Dans la bibliothèque, des affiches lient le professionnalisme, la collégialité, l’équité, le service et l’excellence aux deux commandements bibliques fondamentaux. Le calendrier universitaire du Collège universitaire Tyndale et les ressources du programme, notamment le guide de stage, font référence au cadre conceptuel. Les procès-verbaux des réunions confirment que le cadre conceptuel est un sujet de discussion pendant les réunions du Département d’éducation. La directrice du programme a confirmé que le cadre conceptuel sert à l’orientation des étudiants et des membres du corps professoral.

Le cadre conceptuel est guidé par le modèle de la pédagogie différenciée de Hume et par les travaux d’autres théoriciens du domaine de l’éducation, notamment Maudsley, Fullan et Palmer. Les étudiants et les diplômés affirment que le modèle de la pédagogie différenciée de Hume est abordé et mis en application pendant tout le programme. Les membres du corps professoral affirment que le cadre conceptuel du programme reflète les normes d’exercice et de déontologie de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la deuxième condition.

3e condition

Le programme est compatible avec ce qui suit et en tient compte :

i) les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre
ii)
les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants
iii)
l’intégration de la théorie et de la pratique dans la formation des enseignants.

Constatations

La documentation indique que le programme consécutif de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme respectent et reflètent les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante, les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et l’intégration de la théorie à la pratique dans la formation des enseignants.

Les normes d’exercice et de déontologie de la profession enseignante sont enchâssées dans le contenu des cours et dans le stage. Des éléments des évaluations formative et sommative effectuées pendant le stage sont structurés en fonction des normes d’exercice et de déontologie de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario. On demande aux étudiants de créer un portfolio et on les encourage à utiliser un système d’organisation qui reflète les normes d’exercice de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario. Les étudiants confirment que les normes sont mises en valeur de façon continue pendant toute la durée du programme. Les membres du corps professoral affirment que les normes sont enseignées aux étudiants au début du programme. Les normes sont abordées de nouveau par le corps professoral à la fin du programme afin d’évaluer la façon dont les étudiants ont changé et progressé par rapport à celles-ci. Les normes et la façon dont celles-ci se reflètent dans les classes sont abordées pendant les réunions du Département d’éducation et font l’objet d’une présentation pendant le volet colloques.

Le cadre conceptuel stipule que l’accent est mis sur l’intégration des théories pédagogiques actuelles et des recherches sur la pratique de l’enseignement pendant toute la durée du programme, qui se fonde sur les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants. Le programme met l’accent sur les recherches les plus à jour dans le vaste domaine de la formation des enseignants. Le modèle de la pédagogie différenciée de Hume sert de fondement au cadre conceptuel, au même titre que Beyond Monet: The Artful Science of Instruction Integration (2008) de Bennett et Rolheiser. Les membres du corps professoral qui enseignent le programme contribuent aux recherches actuelles dans le domaine de la formation des enseignants. Ils sont tenus de s’entretenir annuellement avec la directrice du programme afin de lui soumettre des versions mises à jour de leurs curriculum vitae ainsi qu’un plan de recherche et de perfectionnement professionnel de trois ans.

Les plans de cours démontrent que la théorie est intégrée à la pratique dans le cadre de la formation des enseignants. Le programme comprend trois types d’évaluation dans différents domaines d’études, ce qui favorise l’établissement de liens entre le contenu des cours et les stages. Ces évaluations sont le journal de bord, le portfolio professionnel et la participation. Les conseillers de la faculté rencontrent les instructeurs afin de comprendre le contenu des cours et s’assurer que les expériences acquises dans les cours et les stages sont liées. Les étudiants ont signalé que la combinaison de la théorie apprise en classe et de l’expérience pratique acquise pendant leur stage a contribué à leur formation en tant qu’enseignants.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la troisième condition.

4e condition

Le programme est actuel, fait référence au programme d’études de l’Ontario, tient compte des résultats des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes.

Constatations

La documentation indique que le programme de formation professionnelle examiné et l’ajout proposé au programme sont actuels, font référence au curriculum de l’Ontario, tiennent compte des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et offrent de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes.

Le programme fait référence aux travaux de chercheurs œuvrant actuellement dans le domaine de la formation des enseignants, notamment Hume, Little et Bartlett, et Darling-Hammond. Le programme aux cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire, ainsi que l’accent mis sur l’enseignement du français langue seconde aux cycles primaire et moyen, reflètent le programme d’études actuel du ministère de l’Éducation de l’Ontario. Le programme fait également référence à certaines initiatives, notamment à la version révisée du programme-cadre au jardin d’enfants, à l’équité et à l’éducation inclusive, et aux pratiques d’évaluation énoncées dans le document Faire croître le succès du Ministère. Les plans de cours démontrent le caractère actuel des sujets. Par exemple, les connaissances sur les médias sont abordées dans le cours Language and Literacy J/I. Le caractère actuel du programme est appuyé par les ressources récentes qui se trouvent à la bibliothèque, ainsi que les thèmes actuels qui sont abordés dans les revues pédagogiques. Des outils technologiques modernes, notamment des tableaux interactifs, sont utilisés dans le programme. Les plans de cours sont actuels, mis à jour sur une base annuelle et font référence à des questions pédagogiques contemporaines, notamment dans le domaine de la diversité et de l’équité en éducation, et de la pédagogie différenciée.

Les diplômés affirment avoir été bien préparés pour utiliser les technologies d’assistance actuelles. Les enseignants associés indiquent que les étudiants sont sensibilisés aux pratiques actuelles dans le domaine de l’éducation, notamment la pédagogie différenciée et les éléments du modèle Tribes Learning Communities. Les membres du corps professoral qui donnent le cours de français langue seconde aux cycles primaire et moyen affirment que les recherches les plus récentes sur les théories du cerveau et l’acquisition des langues secondes sont intégrées au cours, de même que le Cadre européen commun de référence pour les langues. Les conseillers de la faculté indiquent qu’ils participent à des occasions de perfectionnement par l’entremise du Département d’éducation afin de maintenir leurs compétences à jour et appuyer le caractère actuel du programme.

Le programme fait référence au programme d’études de l’Ontario. Les plans de cours font référence aux documents pertinents du programme d’études du ministère de l’Éducation de l’Ontario. Les travaux des étudiants et les activités effectuées pendant les cours reflètent le programme d’études de l’Ontario. Les membres du corps professoral affirment qu’ils incorporent le programme d’études dans leurs cours, ce qui a été confirmé par les étudiants et les diplômés. Les membres du corps professoral et les étudiants peuvent accéder aux programmes-cadres actuels du ministère de l’Éducation de l’Ontario à la bibliothèque d’éducation. La page d’accueil du site du Département d’éducation contient des liens vers les programmes-cadres du ministère de l’Éducation.

Le programme du Département d’éducation met en application les recherches les plus récentes dans le domaine de la formation des enseignants. Le modèle de pédagogie différenciée de Hume (2008) est intégré à l’ensemble du programme, y compris dans l’évaluation du stage. Le programme fait également référence aux recherches les plus récentes de Little et Bartlett (2010), Darling-Hammond (2006), Beauchamp et Thomas (2010, 2009) et Hefflin (2002) sur l’importance d’une pédagogie culturellement efficace pour les étudiants.

Les plans de cours font référence à la mise en application des recherches les plus récentes dans le domaine de l’éducation, notamment sur le plan des intelligences multiples, de l’enseignement des langues, de la planification des leçons et de l’enseignement des langues secondes. Les étudiants et les diplômés indiquent que les membres du corps professoral mettent en application les recherches les plus récentes dans le domaine de la formation des enseignants pendant leurs cours, notamment dans les domaines de l’apprentissage pratique des mathématiques et des sciences, des théories de l’apprentissage du français langue seconde et des recherches sur les styles d’apprentissage, les intelligences multiples et la pédagogie différenciée. Les membres du corps professoral utilisent des copies types pendant leurs cours, créent des évaluations en collaboration avec les étudiants, discutent de l’apprentissage basé sur le jeu et intègrent les mathématiques et la littératie, ce qui démontre une mise en application des théories sur la formation des enseignants. Le plan du cours de français langue seconde aux cycles primaire et moyen stipule que les étudiants doivent lire des recherches sur l’enseignement du français langue seconde, notamment les recherches de Cummins, Larsen-Freeman et Swain, Kinnear et Steinman, et discuter de leurs répercussions sur l’enseignement du français langue seconde aux cycles primaire et moyen. D’autres plans de cours et travaux fournissent des preuves supplémentaires de la mise en application des recherches les plus récentes dans le domaine de la formation des enseignants, notamment les recherches de Pinnell et Fountas dans le domaine de la littératie.

Le programme du Département d’éducation offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes. Les cours sont organisés en cinq volets : concept (fondements et théorie), contenu (méthodologie), contexte (fondements et théorie appliquée), colloque (mise en pratique de la théorie) et stage (observation, participation et pratique de l’enseignement). Les plans des cours aux cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire démontrent que les cours abordent toutes les connaissances et compétences propres à ces cycles. Par exemple, le plan du cours Social Studies aux cycles primaire et moyen précise que les étudiants doivent explorer des façons d’intégrer les sciences sociales dans d’autres domaines du programme d’études et d’enchâsser la littératie dans leurs leçons en études sociales. Aux cycles moyen et intermédiaire, les plans des cours de mathématiques et de technologie de l’information stipulent que les étudiants seront introduits aux cinq volets du programme d’études de l’Ontario en mathématiques, et qu’ils seront préparés à créer et à enseigner dans une classe de mathématiques. Bien que l’accent soit mis sur les cycles moyen et intermédiaire, une attention est portée à tous les cycles (primaire, moyen et intermédiaire) et à la progression du programme. Le plan du cours de français langue seconde aux cycles primaire et moyen stipule que les étudiants doivent se familiariser avec les lignes directrices du programme-cadre de français (de base, intensif ou immersion). L’objectif du colloque est d’aider les étudiants à pratiquer la profession d’enseignant. Il se compose d’ateliers, de présentations, de conférences, de séminaires et de groupes d’experts animés par des personnes-ressources extérieures au programme, qui possèdent une expertise précise dans des questions pédagogiques pertinentes. Le programme offre également de vastes connaissances par l’inclusion d’autres domaines, notamment l’éducation environnementale, qui aide les étudiants à préparer les élèves à devenir des citoyens écologiquement responsables.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la quatrième condition.

5e condition

Le programme comprend des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.

Constatations

La documentation indique que le programme consécutif de formation professionnelle examiné et le programme en français langue seconde aux cycles primaire-moyen proposé comprennent des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.

Le programme du Département d’éducation comprend des cours théoriques. Les cours du programme sont fondés sur les théories pédagogiques actuelles. Les travaux de théoriciens tels que Hume, Hauerwas, Duffin et Sax en guident l’élaboration. Les travaux théoriques de Hume sur la pédagogie différenciée et son modèle sont utilisés aux fins de la mise en pratique de la théorie. Le modèle de Hume place les «croyances et connaissances de l’enseignant» à la base du processus d’enseignement-apprentissage et constitue le fondement du programme et des cours qui le composent. Les travaux de Palmer, Fullan et Connelly sur les croyances des enseignants servent également de fondement théorique au cadre conceptuel.

Les cours du programme sont organisés en fonction des volets suivants : concept, contenu, contexte, colloques et stage. Le volet concept regroupe les cours de base et les cours théoriques. Ces cours sont :

  1. The Developing Learner
  2. Democratic Values, Christian Perspectives and Education or Religious Education : Democratic Values, Catholic Perspectives and Education
  3. Philosophical issues in education
  4. Reflective Practice Through Narrative Inquiry.

Lorsqu’ils amorcent le programme du collège universitaire Tyndale, les étudiants suivent le cours du volet concept The Developing Learner, qui porte sur les travaux des principaux théoriciens de l’éducation, tels que Piaget, Dewey, Erikson, Heath, Jenson et Kohlberg. Dans le cours de français langue seconde aux cycles primaire-moyen, les théories de Krashen et de Cummins sur l’acquisition d’une langue seconde sont étudiées.

Le volet contenu comprend des cours de méthodologie qui mettent l’accent sur les concepts pédagogiques essentiels à l’enseignement et à la prestation de contenus éducatifs utilisant le programme d’études de l’Ontario.

Les cours de méthodologie sont regroupés par cycle. Voici les cours de méthodologie aux cycles primaire et moyen :

  1. Language and Literacy P/J
  2. Mathematics and Information Technology P/J
  3. Science and Technology P/J
  4. Health, Physical Education and Arts P/J
  5. Social Sciences P/J
  6. un cours facultatif OU le cours de français langue seconde aux cycles primaire et moyen.

Voici les cours de méthodologie aux cycles moyen et intermédiaire :

  1. Language and Literacy J/I
  2. Mathematics and Information Technology J/I
  3. Science and Technology J/I
  4. Health, Physical Education and Arts J/I
  5. Social Studies J et History-Geography I
  6. une matière d’enseignement au cycle intermédiaire.

La plupart des cours du volet contenu (méthodologie) débutent à la session d’automne, après que les étudiants aient acquis les connaissances véhiculées dans plusieurs cours des volets concept et contexte. Les étudiants sont ensuite en mesure de constater de quelle manière les théories et fondements de la pédagogie sont intégrés à des matières comme la langue et la littératie, les mathématiques et la technologie de l’information, les sciences, la technologie et les études sociales dans leur cycle en particulier.

Le volet contexte comprend des cours de base et de théorie appliquée obligatoires :

  1. Diversity and Equity Issues in Education
  2. Creating Safe, Engaging and Inclusive Learning Environments
  3. Differentiated Instruction in the Classroom Context
  4. Education Act and Ethical Standards for the Teaching Profession.

Le contenu des cours du programme laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie. Les volets colloque et stage intègrent la théorie et la pratique. Les cours Professional Seminar et Colloquia forment le cadre qui facilite l’intégration de la théorie à la pratique. Le volet colloques consiste en une série de conférences au cours desquelles un éventail d’intervenants du domaine de l’éducation sont invités à discuter avec les étudiants dans le cadre d’un apprentissage collaboratif.

Les composants de stage du programme sont regroupés dans le volet de stage. Les stages permettent aux étudiants de mettre en pratique les compétences et connaissances acquises dans les volets contexte, concept, contenu et colloques.

Des études de cas et des travaux portant sur le contenu de différents cours sont utilisés tout au long du programme pour assurer la mise en pratique de la théorie. Les plans de cours et les travaux des étudiants démontrent de manière plus approfondie l’application de la théorie et de la pratique tout au long du programme. Des diplômés ont déclaré que le fait de suivre des cours de théorie pendant l’été au début du programme leur avait donné l’occasion de mettre immédiatement en pratique ces théories en classe pendant leur stage d’observation et d’enseignement pratique en septembre.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la cinquième condition.

6e condition

L’organisation et la structure du programme conviennent au contenu des cours.

Constatations

La documentation indique que l’organisation et la structure conviennent au contenu des cours du programme consécutif de formation professionnelle et de l’ajout proposé au programme.

Le programme de baccalauréat en éducation est organisé en cinq volets :

    1. le volet concept, qui contient les cours de base et les cours théoriques
    2. le volet contenu, qui regroupe les cours de méthodologie dans lesquels les programmes-cadres de l’Ontario sont intégrés
    3. le volet contexte, qui aide les étudiants à mettre en pratique la théorie et leurs connaissances de base
    4. le volet colloques, qui permet aux étudiants de faire leurs premiers pas dans le monde de l’enseignement; ce volet consiste en des séminaires professionnels et colloques
    5. le volet stage, qui comprend toutes les étapes de l’observation, de la participation et de l’enseignement pratique, ainsi qu’un stage en fonction des intérêts professionnels.

Le programme se déroule sur 12 mois consécutifs et débute au mois de juillet pour se terminer au mois de juin de l’année suivante. Le programme est divisé en trois sessions : Les cours de théorie et les cours de base sont enseignés à la première et à la troisième session pour permettre aux étudiants de s’orienter et leur donner des occasions de consolider leurs apprentissages et de faire des liens entre la théorie et la pratique. La plupart des cours du volet contenu (méthodologie) débutent à la session d’automne, après que les étudiants aient acquis et compris les connaissances véhiculées dans les cours des volets concept et contexte.

L’organisation et la structure du programme permettent aux étudiants d’apprendre certains concepts de base avant d’amorcer un stage. Avant leur premier stage, les étudiants acquièrent des connaissances sur la Loi sur l’éducation, sur les normes d’exercice et sur certains aspects de l’apprentissage, du développement et de la différenciation au cours de la session d’été.

La structure du programme offre aux étudiants environ 80 jours d’observation, de participation et de stage en milieu scolaire. Les étudiants aux cycles moyen et intermédiaire suivent leurs cours de méthodologie dans leurs matières d’enseignement à la même session que leur stage au cycle intermédiaire. Avant d’amorcer le programme en enseignement du français langue seconde aux cycles primaire et moyen, les étudiants doivent démontrer leur maîtrise du français en réussissant le test de compétence linguistique correspondant. Le cours de méthodologie en enseignement du français langue seconde aux cycles primaire et moyen est organisé de façon à permettre aux étudiants de participer à une séance d’observation et de participation, ainsi qu’à un stage dans une classe en anglais et une classe en français langue seconde.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la sixième condition.

7e condition

Les étudiants sont évalués et informés de leurs progrès de façon continue tout au long du programme.

Constatations

La documentation indique que les étudiants sont informés de leur progrès et évalués de façon continue tout au long du programme consécutif de formation et de l’ajout proposé au programme.

Le programme est conçu pour garantir aux étudiants une rétroaction continue de différentes sources. Les étudiants sont informés des politiques et procédures d’évaluation de l’université. Ils sont évalués et reçoivent une rétroaction continue des membres du corps professoral qui donnent les cours, ainsi que des enseignants associés et des conseillers de la faculté pendant leur stage. Les étudiants reçoivent une rétroaction informelle sur leur professionnalisme tout au long du programme ainsi qu’une rétroaction officielle lors des entrevues de départ à la fin de l’année.

Les politiques et procédures de l’établissement garantissent que les étudiants sont informés de leur progrès de façon cumulative, au fur et à mesure qu’ils progressent d’une session à l’autre (été ou printemps suivant, automne et hiver).

Chaque plan de cours comprend des détails sur les travaux exigés pendant le cours et sur les évaluations. Le membre du corps professoral examine le plan de cours avec les étudiants le premier jour du cours. Les plans de cours comprennent l’horaire du cours, les rubriques et une description des procédures d’évaluation continue. Les étudiants et les membres du corps professoral ont de nombreuses occasions de communiquer en personne. Les critères d’évaluation des travaux sont souvent établis en collaboration par les étudiants et les professeurs.

Pendant leur stage, les étudiants reçoivent deux évaluations formatives de leur enseignant associé. La première a lieu au cours de la phase d’observation et de participation, et la seconde a lieu pendant la phase d’enseignement pratique. L’enseignant associé et le conseiller de la faculté fournissent également une évaluation sommative pour chaque étape du stage.

Les membres du corps professoral reçoivent des gabarits personnalisés pour chaque étudiant, dans lesquels ils écrivent leurs observations relativement au professionnalisme dont a fait preuve chaque étudiant au cours de l’année.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la septième condition.

8e condition

Le programme comprend un stage qui satisfait aux exigences énoncées à la sous-disposition 2 v du paragraphe 1 (2) et au paragraphe (2) du Règlement sur l’agrément des programmes de formation des enseignants.

Le paragraphe 9 (2) énonce les exigences concernant le stage :

  1. Il comprend des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles ou d’autres lieux où est enseigné le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre.
  2. Abrogé (voir la sous-disposition 2v du paragraphe 1 (2) ci-dessous)
  3. Il permet à chaque étudiant de prendre part à des situations se rapportant à chaque cycle et à au moins à une des matières du programme qui le concerne.
  4. Un éducateur expérimenté encadre les étudiants et évalue leur stage.
  5. Un membre du corps professoral est affecté à chaque étudiant à titre de conseiller.

Sous-disposition 2v du paragraphe 1 (2) : Un programme de formation professionnelle comprend un minimum de 40 jours de stage dans une école ou un autre lieu approuvé par l’Ordre aux fins d’observation et d’enseignement pratique.

Constatations

La documentation indique que les stages prévus dans le programme de formation professionnelle et l’ajout proposé au programme ont une durée minimale de 40 jours et comprennent des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles ou d’autres lieux où l’on enseigne le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre. Le stage permet à chaque étudiant de prendre part à des situations se rapportant à chaque cycle et à au moins une des matières du programme qui le concerne. Un pédagogue expérimenté encadre les étudiants et évalue leur stage, et un membre du corps professoral est affecté à chaque étudiant à titre de conseiller.

Le stage prévu est de 80 jours et comprend des périodes d’observation et de participation, ainsi que d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles de conseils publics ou catholiques ou d’autres lieux où l’on enseigne le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre. Les guides de stage pour les trimestres d’automne et d’hiver et le guide supplémentaire de 2011 stipulent que les étudiants doivent réussir un stage de 80 jours au cours des trimestres d’automne et d’hiver.

Le stage permet à chaque étudiant de prendre part à des situations se rapportant à chaque cycle et, aux cycles moyen et intermédiaire, à au moins une des matières du programme qui le concerne. Le guide de stage précise que les étudiants doivent faire un stage dans deux cycles consécutifs. Les étudiants qui étudient pour enseigner aux cycles moyen et intermédiaire sont stagiaires au cycle moyen et ils font un stage dans leur matière d’enseignement au cycle intermédiaire.

Les étudiants inscrits au programme de français langue seconde aux cycles primaire et moyen effectuent un stage à l’automne dans une classe d’anglais et un autre stage pendant l’hiver dans une classe de français langue seconde. La directrice du programme a confirmé que le stage effectué en automne se déroule dans une classe d’anglais à l’un des cycles concernés, et que le stage effectué en hiver s’effectue à un autre cycle avec un enseignant associé qui enseigne le français langue seconde. Les membres du corps professoral, les conseillers de la faculté, les anciens étudiants et les étudiants confirment que les étudiants ont effectué des stages dans deux cycles consécutifs appropriés à leur domaine d’études. Les échantillons d’évaluations de stages d’étudiants démontrent que les stagiaires ont participé à des périodes d’enseignement pratique dans deux cycles consécutifs et que les étudiants qui se préparent à enseigner aux cycles moyen et intermédiaire ont été évalués dans leur matière d’enseignement au cours du stage.

Un éducateur expérimenté encadre les étudiants et évalue leur stage. Le guide de stage stipule que le rôle de l’enseignant associé est notamment d’observer l’étudiant, de lui fournir des commentaires constructifs et de surveiller ses progrès en remplissant deux évaluations formatives et une évaluation sommative sur des formulaires fournis par le Département d’éducation. Les enseignants associés ont confirmé avoir reçu une copie du guide de stage. Des échantillons d’évaluations de stages remplies par des enseignants associés ont été présentés en tant qu’artefacts. Les enseignants associés confirment qu’ils ont participé à l’évaluation des étudiants. Ils ont dit qu’ils se considéraient comme des mentors pour les stagiaires. Les enseignants associés ont affirmé qu’ils doivent posséder cinq ans d’expérience en enseignement avant de pouvoir jouer ce rôle.

Un membre du corps professoral est affecté à chaque étudiant à titre de conseiller. Le guide de stage énonce les responsabilités du conseiller de la faculté, qui doit notamment fournir un appui continu aux étudiants et les visiter aussi souvent qu’il le faut, au moins deux fois pendant la phase d’observation et de participation. Ils doivent aussi discuter avec les enseignants associés. Les conseillers de la faculté rencontrent les étudiants au cours des deux dernières semaines de la période d’observation et de participation du trimestre d’automne afin de discuter des attentes relatives à la période d’enseignement pratique. Les étudiants affirment que les conseillers de la faculté ont joué un rôle clé au cours de leur stage. Les enseignants associés ont dit que les conseillers de la faculté étaient facilement accessibles pour eux et les étudiants. Les conseillers de la faculté supervisent le processus d’évaluation des étudiants.

Le stage de 20 jours effectué au mois de juin, qui répond aux intérêts professionnels des étudiants, a lieu une fois que les conditions du stage sont satisfaites. Les étudiants choisissent le lieu de ce stage en fonction de leurs intérêts professionnels. Il peut avoir lieu dans le système public d’éducation ou hors de ce système.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la huitième condition.

9e condition

La réussite du programme est subordonnée à la réussite du stage.

Constatations

La documentation indique que la réussite du programme consécutif examiné et de l’ajout proposé au programme est subordonnée à la réussite du stage.

Le calendrier universitaire et les guides de stage du Collège universitaire Tyndale confirment que la réussite du programme est subordonnée à la réussite du stage. Le directeur et le directeur adjoint du programme, les conseillers de la faculté et les enseignants associés confirment qu’il est nécessaire de réussir le stage pour obtenir le diplôme.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la neuvième condition.

10e condition

Les cours de méthodologie de l’enseignement conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent.

Constatations

La documentation indique que les cours de méthodologie du programme consécutif examiné et de l’ajout proposé au programme conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent.

Les cours de méthodologie aux cycles primaire et moyen sont les suivants : Language and Literacy P/J, Mathematics and Information Technology P/J, Science and Technology P/J, Health, Physical Education, Arts P/J et Social Studies P/J. Des descriptions et plans de cours ont été présentés pour les cours de méthodologie, notamment le cours de méthodologie pour la concentration pour enseigner le français langue seconde aux cycles primaire et moyen. Le cours de français langue seconde aux cycles primaire et moyen met l’accent sur l’immersion précoce et une introduction au français de base.

Les cours de méthodologie de l’enseignement aux cycles moyen et intermédiaire comprennent les cours Language and Literacy, Mathematics, Information Technology, Science and Technology, Health, Physical Education, Arts, Social Studies (cycle moyen) et History/Geography (cycle intermédiaire), ainsi qu’un domaine d’enseignement au cycle intermédiaire parmi les suivants : French as Second Language, English, Science – General, Mathematics, Geography, History, Health and Physical Education, Visual Arts, Music, Drama et Dance.

Les plans de cours démontrent que les résultats d’apprentissage dans les cours de méthodologie conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent. Par exemple, dans le cours Language and Literacy aux cycles primaire et moyen, on s’attend à ce que les étudiants se familiarisent avec les attentes d’apprentissages du programme d’études de l’Ontario en langues au jardin d’enfants, et de la 1re à la 6e année.

Les membres du corps professoral, les étudiants et les diplômés ont confirmé que les cours de méthodologie conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent. Les enseignants associés ont affirmé que les étudiants étaient préparés à enseigner leurs matières d’enseignement. Les diplômés ont indiqué que le cours de français langue seconde aux cycles primaire et moyen convient aux cycles auxquels il se rapporte. Ils ont cité des exemples, notamment les ressources sur l’enseignement du français aux cycles primaire et moyen qui ont été mises à leur disposition.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la dixième condition.

11e condition

Les cours théoriques et de base portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.

Constatations

La documentation indique que les cours théoriques et de base du programme de formation professionnelle examiné et de l’ajout proposé au programme portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.

Les plans de cours et le calendrier universitaire du Collège universitaire Tyndale démontrent que les cours théoriques et de base portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains. Un cours de base obligatoire, The Developing Learner, présente un aperçu des questions pertinentes au développement et à l’apprentissage humains. Dans ce cours, les étudiants acquièrent des connaissances sur le développement des caractéristiques cognitive, sociale, émotive, physique et spirituelle des apprenants, de l’enfance à l’adolescence, et la façon dont le développement de l’enfant influence sa capacité d’apprendre. D’autres cours abordent le développement et l’apprentissage humains, notamment les cours Differentiated Instruction in the Classroom Context et Creating Safe, Engaging and Inclusive Learning Environments.

Certains cours de théorie et de base abordent les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation. Le programme comprend un cours obligatoire sur la Loi sur l’éducation et les normes de déontologie de la profession enseignante, au cours duquel les étudiants acquièrent des connaissances sur la structure et la fonction du système d’éducation publique en Ontario, ainsi que sur le rôle des enseignants et de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario en vertu de la loi. Le cours Creating Safe, Engaging and Inclusive Learning Environments aborde également les textes législatifs et les politiques gouvernementales se rapportant à l’éducation, notamment la Loi sur la sécurité dans les écoles et l’inconduite professionnelle. D’autres cours du programme mettent l’accent sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation, notamment Diversity and Equity Issues in Education, qui fait référence au cadre de travail sur l’équité et la diversité du ministère de l’Éducation, et Differentiated Instruction in the Classroom Context, qui fait référence aux plans d’enseignement individualisés, aux dossiers scolaires et à la reconnaissance des acquis.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la onzième condition.

12e condition

La composition du corps professoral est telle qu’il existe un équilibre approprié entre :

i) les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés
ii) les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement
iii) les personnes qui possèdent les compétences appropriées dans les différents cycles et composantes du programme.

Constatations

La documentation indique que la composition du corps professoral du programme de formation professionnelle examiné et de l’ajout au programme proposé est telle qu’il existe un équilibre approprié entre les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés, les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement et les personnes qui possèdent les compétences appropriées dans les différents cycles et composantes du programme.

Les membres du corps professoral qui enseignent le programme consécutif examiné possèdent les titres universitaires appropriés. Le corps professoral se compose d’un noyau de huit membres. Quatre d’entre eux sont titulaires d’un doctorat et quatre d’entre eux sont titulaires d’une maîtrise. Le corps professoral du programme comprend également 17 membres à temps partiel, dont quatre sont titulaires d’un doctorat, huit sont titulaires d’une maîtrise, trois sont titulaires d’un baccalauréat en éducation et un est titulaire d’un baccalauréat. Un candidat au doctorat est également membre du corps professoral.

Parmi les huit membres principaux du corps professoral, six utilisent le titre professionnel de l’Ordre. Quatorze des dix-huit membres à temps partiel du corps professoral utilisent ce titre. Dix membres du corps professoral possèdent de l’expérience et une expertise aux cycles primaire, moyen et intermédiaire. Huit membres possèdent de l’expérience aux cycles moyen, intermédiaire et supérieur. Quatre membres possèdent de l’expérience dans tous les cycles et deux membres possèdent de l’expérience dans un seul cycle. Les membres du corps professoral possèdent une expérience appropriée dans le domaine de l’éducation, notamment en tant qu’enseignants en éducation de la petite enfance, enseignants-ressources, conseillers en orientation, directeurs d’école et enseignants en éducation de l’enfance en difficulté. Certains membres du corps professoral possèdent également de l’expérience en tant qu’agents de supervision dans des conseils scolaires et agents d’éducation au ministère de l’Éducation. La directrice du programme a confirmé que les membres à temps partiel du corps professoral introduisent de nouvelles perspectives dans le programme.
 
Les membres du corps professoral qui enseignent le programme consécutif possèdent une expérience appropriée dans les différents cycles et composantes du programme. Les membres du corps professoral possèdent une expertise dans les différents cycles et composantes du programme, notamment dans l’enseignement des mathématiques et de la technologie de l’information, ainsi que la coproduction de textes mathématiques. Ils possèdent également de l’expertise dans les sciences, la technologie, la musique, la littératie, la lecture et l’éducation au primaire, l’équité et la diversité, la formation des enseignants, les théories pédagogiques, la conception de programmes d’enseignement de l’histoire canadienne et l’éducation de l’enfance en difficulté. Les curriculum vitae révèlent que des membres du corps professoral possèdent de l’expérience dans des écoles financées par les fonds publics, dans différentes années et cycles.

L’instructeur de français langue seconde pour l’ajout proposé au programme possède de l’expérience aux cycles moyen, intermédiaire et supérieur, ainsi qu’une qualification en études supérieures en français et de l’expérience dans les différents cycles et composantes du programme.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la douzième condition.

13e condition

L’établissement autorisé s’est doté de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants liés au programme.

Constatations

La documentation indique que le Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale s’est doté de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants inscrits au programme de formation professionnelle examiné et à l’ajout proposé au programme.

Le Collège universitaire Tyndale observe une politique de confidentialité fondée sur dix principes tirés de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques. La politique de confidentialité repose notamment sur un engagement envers la protection des renseignements des étudiants et des diplômés, une responsabilisation envers les informations personnelles qui sont recueillies, utilisées, divulguées et conservées, l’imposition de limites à la divulgation des renseignements et la protection des informations personnelles par des mesures de sécurité. La politique de confidentialité du Collège universitaire et séminaire Tyndale et de la Tyndale Foundation stipule que Tyndale prend la sécurité et l’intégrité des dossiers des étudiants au sérieux.

L’agent de protection de la vie privée de Tyndale supervise le traitement des informations personnelles. Le bureau du registraire de Tyndale est responsable de la gestion et de la sécurité continues des dossiers des étudiants, qui sont conservés en format papier et électronique. Le registraire et l’agent des dossiers du Département d’éducation ont confirmé que les dossiers en format papier sont conservés sous clef dans des armoires ignifuges, dans des salles verrouillées de leurs bureaux respectifs. Seuls les membres du corps professoral et le personnel autorisé y ont accès.

L’accès aux dossiers en ligne est étroitement surveillé et contrôlé par le registraire de Tyndale, en collaboration avec le département des admissions et le département de la technologie de l’information, afin d’en garantir la sécurité. Les membres du corps professoral ont confirmé que le programme de baccalauréat en éducation possède un site Web (myTyndale.ca) qui permet aux étudiants d’accéder à leurs notes, en fournissant un code et un mot de passe. Les informations recueillies à propos des étudiants sont conservées en format électronique dans la base de données Aqueduct, le logiciel de gestion des admissions, puis transférées dans la base de données Jenzabar, le système central d’entrée et de synchronisation des notes. Ces deux bases de données sont protégées par des mots de passe qui sont modifiés régulièrement. L’accès aux bases de données est limité au personnel autorisé et des copies des bases de données sont enregistrées sur une base quotidienne.

Les dossiers sont conservés pendant 75 ans au bureau du registraire du Collège universitaire Tyndale. Les dossiers des diplômés sont numérisés et conservés, et protégés par un mot de passe. Des copies électroniques sont enregistrées chaque nuit et chaque semaine, et conservées dans un emplacement hors du site. Le registraire du Collège universitaire Tyndale a également confirmé l’accord conclu avec le Wycliffe College, la Toronto School of Theology et l’Université de Toronto, qui stipule que le Wycliffe College assumera la responsabilité de la conservation des dossiers des étudiants du College universitaire Tyndale si le Collège universitaire Tyndale ferme ses portes pour une raison ou une autre. En vertu de cet accord, le Wycliffe College devra également rendre les dossiers accessibles aux diplômés du Collège universitaire Tyndale pendant une période d’au moins 75 ans.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la treizième condition.

14e condition

L’établissement autorisé s’est engagé à améliorer sans cesse le programme et à en assurer la qualité et, s’il s’agit d’un programme existant, il a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.

Constatations

La documentation indique que le Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale s’est engagé à améliorer sans cesse le programme consécutif et l’ajout proposé au programme et à en assurer la qualité et, en ce qui concerne le programme existant, elle a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.

Le Département d’éducation démontre son engagement envers l’amélioration continue et l’assurance de la qualité par l’entremise d’un certain nombre de mesures formelles : évaluation des membres du corps professoral, évaluation du programme, entrevues avec les finissants du programme, rétroaction des conseillers de la faculté et rencontres des responsables du programme de baccalauréat en éducation. Le conseil académique du Collège universitaire Tyndale exige également que les programmes des différents départements fassent l’objet, en alternance, d’une révision interne.

Le Département d’éducation se tourne vers le secteur de l’éducation et cherche activement à obtenir, de manière informelle, les commentaires d’une variété de sources, notamment les écoles partenaires qui offrent les stages, les directions d’école qui ont embauché des finissants du Collège universitaire Tyndale, le comité consultatif de la formation des enseignants et les diplômés du programme de baccalauréat en éducation. L’engagement du Département d’éducation en vue d’obtenir des commentaires qui guideront l’amélioration continue du programme a été confirmé par les étudiants, les membres du corps professoral et la directrice du programme. Les étudiants ont mentionné que les instructeurs se sont montrés ouverts à leurs commentaires écrits et ont accepté leurs points de vue en tant que suggestions valables. Les membres de la faculté ont confirmé que les étudiants expriment de façon articulée les améliorations qu’ils souhaitent au programme.

Les membres du corps professoral ont signalé que les évaluations du programme, effectuées deux fois par année universitaire par une même cohorte d’étudiants, leur permettent d’apporter des améliorations au programme lors de la première évaluation et de mesurer l’atteinte des objectifs lors de la deuxième et dernière évaluation. Les résultats de ces évaluations sont souvent à l’ordre du jour des réunions du comité consultatif de la formation des enseignants et donnent lieu à des discussions et à des recommandations à l’égard de certaines questions pratiques, notamment la charge de travail des étudiants et les ajouts et modifications à apporter aux évaluations ultérieures.

Les membres de la faculté ont indiqué que les résultats des évaluations des instructeurs et du programme favorisent l’amélioration continue en les poussant à réfléchir aux changements qu’ils ont mis en œuvre à la suite des commentaires et suggestions de l’année précédente, ainsi qu’aux changements qu’ils envisagent de mettre en œuvre à la suite de la rétroaction de l’année en cours. Le directeur adjoint du programme a indiqué que les membres de la faculté répondent directement et rapidement aux préoccupations exprimées par les étudiants dans le contexte de ces évaluations. La directrice du programme a souligné la manière dont les entretiens avec les finissants ont également servi à l’amélioration du programme de baccalauréat en éducation et comment des recommandations précises ont mené à la prise de décisions le concernant. Le Département d’éducation cherche au sein et à l’extérieur de son organisation des moyens de mettre en œuvre des mesures d’amélioration du programme.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la quatorzième condition.

15e condition

Un comité consultatif de la formation des enseignants ou une entité semblable joue un rôle consultatif ou de liaison à l’égard du programme.

Constatations

La documentation indique que le Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale s’est doté d’un comité consultatif de la formation des enseignants, qui joue un rôle consultatif relativement au programme consécutif de formation professionnelle examiné et à l’ajout proposé.

Le programme de baccalauréat en éducation s’est doté d’un comité consultatif de la formation des enseignants qui se rencontre au moins deux fois l’an, en général en février et en août. Ce comité a souvent suggéré des changements à envisager au Département d’éducation.

Le comité consultatif de la formation des enseignants conseille le Département d’éducation pour la mise en œuvre et la prestation du programme, et s’efforce de répondre aux besoins de la communauté. Par exemple, lorsque des étudiants de l’extérieur de la région de Toronto ont demandé s’ils pouvaient faire leur stage dans leur propre région, la recommandation du comité, selon laquelle cela devrait être permis sous des conditions strictes, a été mise en œuvre.

Le comité consultatif de la formation des enseignants joue un rôle de liaison avec la communauté scolaire dans son ensemble. Le comité est formé de deux représentants de conseils scolaires partenaires du Département d’éducation, d’un membre actif de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, d’un membre de la faculté d’un autre établissement de formation des enseignants, d’un représentant étudiant inscrit au programme de baccalauréat en éducation, d’un membre actif de l’une des fédérations d’enseignantes et d’enseignants en Ontario, d’un représentant de l’Ontario Principals’ Council et d’un membre du conseil académique du Collège universitaire Tyndale. Un représentant des étudiants siège au comité consultatif de la formation des enseignants et fait part de leurs préoccupations pendant les réunions.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme de formation à l’enseignement examiné et l’ajout proposé au programme satisfont entièrement à la quinzième condition.


Décision du comité d’agrément

Agrément général

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément estime que le programme de formation professionnelle suivant, offert par le Département d’éducation du Collège universitaire Tyndale, satisfait entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.

  • Programme consécutif de formation à l’enseignement, de domaines d’étude aux cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire, menant à un baccalauréat en éducation

Le comité d’agrément accorde l’agrément général à ce programme pour une période de sept ans (jusqu’au 25 octobre 2018) ou pour une période modifiée en vertu de l’article 15 du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants.

Ajout au programme agréé

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément estime que l’ajout suivant au programme offert par la Faculté d’éducation du Collège universitaire Tyndale satisfait entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement.

  • Ajout d’une concentration pour enseigner le français langue seconde au programme consécutif de formation professionnelle, d’un domaine d’études aux cycles primaire et moyen, menant à un baccalauréat en éducation.
Le comité d’agrément accorde l’agrément à cet ajout jusqu’à l’expiration de l’agrément du programme de formation professionnelle (25 octobre 2018).

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
25 octobre 2011


Décision concernant le rapport de vérification du programme de formation à l’enseignement prolongé

Lire la décision intégrale

Confirmation de l’agrément

Le comité d’agrément estime que leprogramme de formation professionnelle suivant, offert par la Faculté d’éducation du Collège universitaire Tyndale, satisfait entièrement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement en vigueur le 1er septembre 2015 :

  • Programme consécutif de formation à l’enseignement, avec domaines d’études pour enseigner aux cycles primaire-moyen, y compris les cycles primaire-moyen avec concentration sur l’enseignement du français langue seconde ainsi que les cycles moyen-intermédiaire, menant à un baccalauréat en éducation

Le comité confirme que l’agrément général de ce programme demeurera en vigueur jusqu’au 25 octobre 2018.

Le comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 7 avril 2016

101, rue Bloor Ouest, Toronto ON, M5S 0A1 / TÉL. : 416-961-8800 / Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222 / TÉLÉC. : 416-961-8822 / info@oeeo.ca

© 2019 Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Back To Top