101, rue Bloor Ouest
Toronto ON, M5S 0A1
TÉL. : 416-961-8800
Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222
TÉLÉC. : 416-961-8822
info@oeeo.ca

Mot symbole de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario


Trouver un membre

Décision du comité d’agrément

Université d’Ottawa – Programme offert en français


Introduction

Décision du comité d’agrément concernant la demande d’agrément général pour le programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel (en français, en mode alternatif) menant à un baccalauréat en éducation avec concentration pour enseigner aux cycles primaire-moyen ou aux cycles moyen-intermédiaire.

Le 28 février 2007, la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa a présenté une demande d’agrément général pour le programme de formation professionnelle suivant :

  • Programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel (en français, en mode alternatif) menant à un baccalauréat en éducation avec concentration pour enseigner aux cycles primaire-moyen ou aux cycles moyen-intermédiaire.

Conformément au règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants, le comité d’agrément a chargé un sous-comité d’agrément :

    1. d’examiner le programme de formation professionnelle mentionné ci-dessus
    2. de jouer un rôle consultatif auprès du comité d’agrément en
      1. rendant compte de ses conclusions au comité d’agrément
      2. formulant des recommandations au comité d’agrément concernant l’agrément général du programme de formation professionnelle offert par la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa et mentionné ci-dessus.

Le sous-comité d’agrément est composé de six personnes, c’est-à-dire de trois membres du conseil de l’Ordre, dont deux sont aussi membres du comité d’agrément et un est nommé au conseil par le lieutenant-gouverneur en conseil, d’une personne possédant une expertise en formation à l’enseignement, d’un membre de l’Ordre qui n’est pas membre du conseil, et d’une personne nommée par la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Tous les membres du sous-comité d’agrément parlent couramment le français et l’anglais.

Le sous-comité a examiné la documentation fournie par la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa et a visité les lieux. Pendant la visite, le sous-comité a examiné les artefacts, mené des entrevues avec des membres de la faculté et des représentants des groupes intéressés, et examiné les ressources de l’établissement. L’examen s’est déroulé à Ottawa, du 25 au 30 novembre 2007. Le sous-comité a sollicité des renseignements supplémentaires de la faculté d’éducation à la suite de sa visite afin de clarifier et de vérifier ses conclusions.

Conformément à l’autorité que lui confère la Loi sur l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario et le Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants, le comité d’agrément a délibéré en vue de déterminer si le programme de formation professionnelle consécutif en plusieurs parties à temps partiel (en français, en mode alternatif) avec concentration pour enseigner aux cycles primaire-moyen ou aux cycles moyen-intermédiaire offert par la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa répond aux conditions d’agrément.

Pour prendre sa décision, le comité d’agrément a examiné le rapport final du sous-comité daté du 27 octobre 2008, la réponse de la direction de la formation à l’enseignement de l’Université d’Ottawa datée du 24 septembre 2008 concernant le rapport préliminaire du sous-comité, ainsi que les exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants et du Règlement 184/97 sur les qualifications requises pour enseigner.


Décision du comité d’agrément prise à sa réunion du 14 novembre 2008

Conditions et constatations

Les motifs de la décision du comité et les faits sur lesquels cette décision est basée sont indiqués ci-dessous :

1re condition

«Le fournisseur du programme doit être un établissement autorisé.»

Constatations

La faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa est un établissement autorisé en vertu du Règlement de l’Ontario 347/02.

L’article 17 de la Loi de l’Université d’Ottawa, L.O. 1965, c.137, autorise l’Université d’Ottawa à instituer des facultés et à conférer des diplômes de baccalauréat dans tous les domaines du savoir, tel qu’il est convenu.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie pour l’évaluation, le comité d’agrément a déterminé que le programme satisfait entièrement à la première condition.

2e condition

«Le programme repose sur un cadre conceptuel clairement défini.»

Constatations

Le programme de formation professionnelle repose sur un cadre conceptuel clairement défini.

La faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa décrit clairement le cadre conceptuel de son programme de formation à l’enseignement.

La structure du programme, de même que l’enchaînement et le contenu des cours reflètent les diverses composantes du cadre conceptuel du programme.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la deuxième condition.

3e condition

«Le programme est compatible avec ce qui suit et en tient compte :

  1. les Normes d’exercice de la profession enseignante et les Normes de déontologie de la profession enseignante de l’Ordre,
  2. les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants,
  3. l’intégration de la théorie et de la pratique dans la formation des enseignants.»

Constatations

La documentation démontre que le programme de formation professionnelle respecte et reflète les Normes d’exercice de la profession enseignante, les Normes de déontologie de la profession enseignante, les recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et l’intégration de la théorie à la pratique dans la formation des enseignants.

Les plans de cours montrent la conformité du programme avec les normes d’exercice et de déontologie de la profession enseignante. De plus, les explications détaillées contenues dans les plans de cours établissent des liens entre les normes et le contenu des cours.

Certains membres de la faculté à temps plein mènent des recherches qui complètent la conception et la mise en œuvre du programme.

L’intégration de la théorie à la pratique est évidente dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour la création et la prestation des cours. Le lien entre la théorie et la pratique est évident dans les cours de base et de méthodologie de l’enseignement du programme.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la troisième condition.

4e condition

«Le programme est actuel, fait référence au programme d’études de l’Ontario, tient compte des résultats des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et offre de vastes connaissances dans ses différents cycles et composantes.»

Constatations

Le programme est actuel, fait référence au programme d’études de l’Ontario, tient compte des résultats des recherches les plus à jour dans le domaine de la formation des enseignants et offre de vastes connaissances sur les cycles et les composantes du programme.

La conception du programme à temps partiel et en mode alternatif répond aux besoins actuels des conseils scolaires de langue française qui font face à une pénurie d’enseignantes et d’enseignants autorisés à enseigner, et aux besoins des étudiantes et étudiants qui ne peuvent suivre un programme à temps plein. Le personnel du Centre du cyber-apprentissage et son équipement à la fine pointe de la technologie permettent d’offrir de la formation à distance.

Le plan de cours du cours de pédagogie fait explicitement référence au programme d’études de l’Ontario.

La demande d’agrément fait souvent référence aux recherches sur la formation à l’enseignement. Les membres de la faculté et les plans de cours démontrent le lien qui existe entre les recherches et le programme.

Le programme est substantiel, ce qui a été confirmé par les plans de cours et l’information fournie par les étudiants et les professeurs.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la quatrième condition.

5e condition

«Le programme comprend des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.»

Constatations

Le programme comprend des cours théoriques, des cours de méthodologie de l’enseignement et des cours de base, et laisse suffisamment de place à la mise en pratique de la théorie.

On offre des cours théoriques et des cours de base variés en nombre suffisant. Le programme comprend des travaux sur les processus d’apprentissage et d’évaluation, l’apprentissage au moyen des technologies de l’information et de la communication, le système scolaire franco-ontarien et la gestion des différences individuelles.

Le programme inclut une grande variété de cours de méthodologie de l’enseignement.

Le programme prévoit deux stages de six semaines en milieu scolaire, ce qui permet aux étudiantes et étudiants de mettre la théorie en pratique. En outre, chaque stage comprend un cours d’intégration obligatoire visant à accroître la mise en pratique de la théorie.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la cinquième condition.

6e condition

«L’organisation et la structure du programme conviennent au contenu des cours.»

Constatations

L’organisation et la structure du programme conviennent au contenu des cours.

Le programme est conçu pour être suivi à temps partiel et selon une structure et un mode alternatifs. Cela permet de faire les travaux requis dans le cadre des cours tout en enseignant.

Pour la cohorte 2007-2009, le programme débute au trimestre d’été avec trois cours théoriques et de base préalables à la pratique en classe. Le programme se poursuit avec un cours de pédagogie au trimestre d’automne, suivi par le premier stage de six semaines et un deuxième cours de pédagogie au trimestre d’hiver. Deux cours de pédagogie supplémentaires et un cours de base sont offerts au cours du deuxième trimestre d’été. Le programme se termine avec un cours de pédagogie au trimestre d’automne suivi, par le deuxième stage de six semaines et un dernier cours de pédagogie au trimestre d’hiver.

Le programme inclut des cours «multimodes» offerts par l’entremise de diverses technologies de l’information et de la communication, dont la vidéoconférence synchrone, les groupes de clavardage, les babillards électroniques et les listes de discussion. Chaque cours comprend 39 heures d’enseignement et requiert 125 heures de travail personnel de la part des étudiants.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la sixième condition.

7e condition

«Les étudiants sont informés de leurs progrès et évalués de façon continue tout au long du programme.»

Constatations

On trouve, en principe, l’obligation d’évaluer les progrès des étudiantes et étudiants. Cependant, le comité d’agrément n’avait pas suffisamment de preuves pour valider que les étudiants sont informés de leurs progrès de façon continue tout au long du programme.

Le coordonnateur de la faculté et des stages a indiqué qu’un processus est en place pour fournir des observations aux étudiants. Les stagiaires à qui on a assigné une direction d’école en tant qu’enseignant associé et les diplômés du programme ont toutefois indiqué ne pas recevoir suffisamment de commentaires sur leurs progrès.

Bien qu’il existe un système permettant d’obtenir des commentaires en ligne, certains étudiants signalent qu’ils reçoivent les commentaires de certains enseignants avec beaucoup de retard. Les étudiants effectuant un stage comme enseignants associés ont dit qu’il y avait peu d’occasions d’interagir et d’obtenir des observations sur leurs progrès tout au long du stage.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme satisfait essentiellement à la septième condition.

Motifs de la conclusion

Le comité d’agrément n’était pas convaincu que tous les étudiants reçoivent de manière continue suffisamment de commentaires sur leurs travaux et leurs stages. Le comité accepte les preuves recueillies au moyen d’entrevues, lesquelles indiquent certaines préoccupations sur ce plan, particulièrement lorsqu’une direction d’école en fonction est affectée à l’évaluation et à la supervision des stages.

Pour satisfaire entièrement à l’exigence, le comité d’agrément doit examiner des preuves acceptables démontrant que les étudiants du programme sont informés de manière continue sur leurs progrès, dans leurs cours et leurs stages. Des résultats de sondages auprès des étudiants, des évaluations de cours, des rapports de stage formatifs et des changements de politiques documentés ciblant ces préoccupations constitueraient des preuves concluantes.

8e condition

«Le programme comprend un stage qui satisfait aux exigences énoncées au paragraphe 9 (2) du Règlement 347/02. Les exigences concernant le stage sont les suivantes :

  1. Le stage comprend des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles ou d’autres lieux où l’on enseigne le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre.
  2. Il est effectué conformément aux exigences du Règlement de l’Ontario 184/97.
  3. Le stage permet à chaque étudiant de prendre part à des situations se rapportant à chaque cycle et à au moins une des matières du programme qui le concerne.
  4. Un éducateur expérimenté encadre les étudiants et évalue leur stage.
  5. Un membre du corps professoral est affecté à chaque étudiant à titre de conseiller.»

Constatations

Les stages du programme ne satisfont pas à toutes les exigences réglementaires.

Un stage comprend des périodes d’observation et d’enseignement pratique dans des situations d’enseignement, dans des écoles ou d’autres lieux où l’on enseigne le programme d’études de l’Ontario ou dans des lieux approuvés par l’Ordre.

Le programme inclut deux stages de 30 jours, ce qui est supérieur au minimum de 40 jours d’observation et d’enseignement pratique que le Règlement 184/97 exige.

Le comité d’agrément reconnaît que la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa s’efforce de se conformer à l’exigence qui vise à permettre à chaque étudiant d’effectuer un stage à chaque cycle du programme.

Cependant, les entrevues indiquent que certains étudiants ne font pas un stage à chaque cycle correspondant à leur concentration dans le programme. Dans la réponse de la faculté au rapport préliminaire du sous-comité d’agrément, la direction du programme confirme la difficulté, pour les étudiants qui enseignent déjà, de faire un deuxième stage à l’extérieur de leur classe. La direction confirme également que les étudiants peuvent faire leur stage à une année différente du même cycle s’ils ne peuvent faire un stage à chaque cycle exigé.

Bien qu’une politique de la faculté d’éducation exige que les stages soient supervisés et évalués par un enseignant associé d’expérience au moyen des formulaires d’évaluation de l’Université, les preuves recueillies au cours des entrevues révèlent certaines incohérences et de la confusion dans le processus d’évaluation. Dans certains cas, on a soumis le rapport d’évaluation du rendement du personnel enseignant fourni par le conseil scolaire qui emploie le stagiaire à la faculté d’éducation au lieu du rapport d’évaluation de stage de l’Université.

Chaque étudiant est jumelé à un membre de la faculté, qui lui sert de mentor.

Conclusion

En se basant sur l’information qui lui a été fournie, le comité d’agrément a déterminé que le programme satisfait essentiellement à la huitième condition.

Motifs de la conclusion

Le comité d’agrément conclut que le programme ne satisfait pas à toutes les exigences réglementaires concernant les stages du programme.

Le comité accepte l’information présentée comme preuve que ce ne sont pas tous les étudiants qui ont pu faire des stages à chaque cycle, conformément à la réglementation. De plus, dans des décisions précédentes, le comité a exigé que des programmes de formation professionnelle se conforment à l’obligation pour les étudiantes et étudiants de faire un stage à chaque cycle, et ce, même si ces programmes permettent d’enseigner à temps plein en les suivant.

En outre, les preuves recueillies indiquent que les enseignants associés ne remplissent et ne soumettent pas toujours les formulaires d’évaluation de stage que la faculté exige. Dans certains cas, on utilise le rapport d’évaluation du rendement du personnel enseignant fourni par le conseil scolaire qui emploie l’étudiant.

Pour satisfaire entièrement à la condition, le comité d’agrément doit recevoir des preuves acceptables démontrant que le programme satisfait à toutes les exigences réglementaires concernant les stages. Cela signifie, notamment, fournir au comité d’agrément des informations qu’il jugera acceptables et lui permettant de déterminer que tous les étudiants ont la possibilité de faire des stages dans les deux cycles correspondant à la concentration choisie. Cela peut inclure une liste des stages, des exemples de formulaires d’évaluation de stage complétés sur lesquels les renseignements permettant d’identifier les étudiants auront été supprimés. De plus, il faut fournir au comité d’agrément des preuves qu’il jugera acceptables démontrant que tous les stages sont évalués conformément aux critères de la faculté. Il peut s’agir d’une confirmation écrite de la direction.

9e condition

«La réussite du programme est subordonnée à la réussite du stage.»

Constatations

La réussite du programme est subordonnée à la réussite du stage.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la neuvième condition.

10e condition

«Les cours de méthodologie de l’enseignement conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent.»

Constatations

Les cours de méthodologie de l’enseignement sur les cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire conviennent aux cycles auxquels ils se rapportent.

Les cours de méthodologie de l’enseignement correspondent à des cycles en particulier (primaire-moyen et moyen-intermédiaire) et les cours obligatoires reflètent les éléments du programme d’études de l’Ontario que l’on doit enseigner à ces cycles.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la dixième condition.

11e condition

«Les cours théoriques et de base portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.»

Constatations

Les cours théoriques et de base portent, entre autres, sur le développement et l’apprentissage humains, ainsi que sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation.

Le programme comprend des cours portant notamment sur le développement humain et les théories de l’apprentissage. Le programme inclut également un cours sur le système scolaire franco-ontarien. Ce cours porte essentiellement sur les textes législatifs et les politiques gouvernementales qui se rapportent à l’éducation en Ontario.

Tous les cours d’enseignement du programme reflètent le programme d’études de l’Ontario.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la onzième condition.

12e condition

«La composition du corps professoral est telle qu’il existe un équilibre approprié entre :

  1. les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés,
  2. les personnes qui possèdent l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement,
  3. les personnes qui possèdent les compétences appropriées dans les différents cycles et composantes du programme.»

Constatations

Les preuves indiquent que la composition du corps professoral est telle qu’il existe un bon équilibre entre les personnes qui possèdent les titres universitaires appropriés, de l’expérience appropriée dans le domaine de l’enseignement et des compétences dans les différents cycles d’enseignement et composantes du programme.

Les membres de la faculté d’éducation ont une formation universitaire. Ils possèdent des baccalauréats, des maîtrises et des doctorats en éducation.

Certains membres de la faculté ont de l’expérience en enseignement aux paliers élémentaire et secondaire. D’autres ont de l’expérience et de l’expertise dans divers domaines de l’éducation.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la douzième condition.

13e condition

«L’établissement autorisé s’est doté de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiants inscrits au programme.»

Constatations

La faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa s’est dotée de mécanismes de contrôle interne adéquats visant à protéger l’intégrité des dossiers des étudiantes et étudiants inscrits au programme.

L’Université se conforme à la Loi sur les renseignements personnels du Canada (L.R., 1985, ch. P-21)et a nommé un commissaire pour veiller au respect des dispositions de cette loi.

Les politiques et les ressources en matière de sécurité de l’Université d’Ottawa limitent l’accès aux dossiers des étudiants.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la treizième condition.

14e condition

«L’établissement autorisé s’est engagé à améliorer sans cesse le programme et à en assurer la qualité et, s’il s’agit d’un programme existant, il a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.»

Constatations

La faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa s’est engagée à améliorer sans cesse le programme et à en assurer la qualité. Elle a mis en place des mesures qui témoignent de cet engagement.

L’établissement utilise une gamme de méthodes d’évaluation du programme et modifie le programme en fonction des résultats.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la quatorzième condition.

15e condition

«Un comité consultatif de la formation des enseignants ou une entité semblable joue un rôle consultatif ou de liaison à l’égard du programme.»

Constatations

On a instauré, au sein de la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa, un comité consultatif de la formation des enseignants.

Des comités consultatifs font des recommandations sur le programme à la faculté d’éducation principale et aux autres campus.

Conclusion

Le programme satisfait entièrement à la quinzième condition.


Décision du comité d’agrément

Pour les raisons énoncées précédemment, le comité d’agrément considère que le programme de formation professionnelle consécutif à temps partiel (en français, en mode alternatif) menant à un baccalauréat en éducation avec concentration pour enseigner aux cycles primaire-moyen ou aux cycles moyen-intermédiaire offert par la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa satisfait essentiellement aux exigences du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants.

Le comité d’agrément accorde l’agrément, mais à certaines conditions énoncées ci-dessous, pour une période de cinq ans (jusqu’au 14 novembre 2013) ou pour une période plus courte, si la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa en fait la demande.

L’agrément général du programme mentionné ci-dessus est soumis aux exigences suivantes concernant les 7e et 8e conditions :

  1. La doyenne de la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa doit soumettre des preuves supplémentaires jugées acceptables par le comité d’agrément et indiquant que les étudiantes et étudiants sont informés sur leurs progrès dans leurs cours et leurs stages de manière continue. Ces preuves peuvent être des résultats de sondages auprès d’étudiants, des évaluations de cours, des rapports de stage formatifs et des changements de politique documentés.

    Dès que la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa aura fourni des renseignements jugés acceptables par le comité d’agrément, le programme satisfera entièrement à la 7e condition.

  2. La doyenne de la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa doit soumettre :

    1. des renseignements additionnels jugés acceptables par le comité d’agrément et démontrant que tous les étudiants effectuent un stage aux deux options de cycles d’enseignement, comme une liste montrant les cycles des stages effectués avec succès par chaque étudiant recommandé à l’Ordre en vue d’obtenir l’autorisation d’enseigner

    2. des renseignements additionnels jugés acceptables par le comité d’agrément et démontrant que tous les stages sont évalués conformément aux critères de la faculté; il peut s’agir d’une confirmation écrite de la doyenne de la faculté d’éducation.

Dès que la faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa aura fourni des renseignements jugés acceptables par le comité d’agrément, le programme satisfera entièrement à la 8e condition.

Comme l’exige l’article 16 (1) du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation des enseignants, la doyenne de la faculté d’éducation doit transmettre un plan décrivant les méthodes proposées pour satisfaire aux exigences énoncées ci-dessus et une estimation du délai requis pour y satisfaire, et ce, à l’intérieur d’un délai de six mois à partir de la décision du comité d’agrément. De plus, elle doit annuellement faire un rapport au comité d’agrément sur les progrès réalisés en vue de satisfaire aux conditions.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 14 novembre 2008


Modification des dates d’expiration

En vertu de la modification du Règlement sur l’agrément du 1er mai 2009 concernant la période d’agrément des programmes de formation initiale, la date d’expiration de ce programme est modifiée au 28 juillet 2011.

Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement
Le 1er mai 2009

Le 23 juin 2009, le comité d’agrément et la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa ont convenu de prolonger jusqu’au 28 juillet 2012 la période d’agrément général de ce programme afin d’harmoniser la date d’expiration de tous les programmes agréés de l’établissement.

Comité d’agrément
Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario
Le 23 juin 2009


Suppression des conditions

À sa réunion du 28 juin 2011, le comité d’agrément a examiné la demande de la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa de retirer les conditions imposées à son programme de formation professionnelle consécutif en plusieurs parties avec concentration pour enseigner aux cycles primaire-moyen et moyen-intermédiaire. Le programme mène à un baccalauréat en éducation et est offert en français, en mode alternatif. Afin de parvenir à sa décision, le comité d’agrément a examiné la documentation et les renseignements supplémentaires soumis par la faculté pour démontrer les mesures prises afin de satisfaire aux conditions ainsi que les présentations faites au comité par la faculté et son personnel.

Conformément au paragraphe 16 (2) du Règlement 347/02 sur l’agrément des programmes de formation en enseignement, le comité ordonne le retrait de la condition no 8 après avoir déterminé que les étudiantes et étudiants effectuent avec succès un stage dans les deux cycles. À ce jour, la condition no 7 est maintenue.

Lors de sa réunion du 29 février 2012, le comité d’agrément a retiré la dernière condition se rapportant à la 7e condition d’agrément. Pour parvenir à sa décision, le comité d’agrément a examiné le rapport annuel et les informations supplémentaires soumises par la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa, qui démontrent que les étudiantes et étudiants inscrits au programme sont informés de façon continue de leurs progrès pendant les cours et le stage.  

101, rue Bloor Ouest, Toronto ON, M5S 0A1 / TÉL. : 416-961-8800 / Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222 / TÉLÉC. : 416-961-8822 / info@oeeo.ca

© 2019 Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Back To Top