101, rue Bloor Ouest
Toronto ON, M5S 0A1
TÉL. : 416-961-8800
Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222
TÉLÉC. : 416-961-8822
info@oeeo.ca

Mot symbole de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Ontario College of Teacher

Trouver un membre

PUBLICATION DU RAPPORT DE L’ORDRE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS

11 octobre 1996

Avec la publication d’un plan directeur visant la mise sur pied d’un Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, auréglementé et autofinancé, la profession enseignante de l’Ontario entre aujourd’hui dans une nouvelle phase.

Le rapport - intitulé Le privilège du professionnalisme - a été publié par le Comité de mise en oeuvre de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario. Il présente au ministère de l’Éducation et de la Formation des recommandations sur la structure et le mandat de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario proposés en début d’année par la Commission royale sur l’apprentissage.

«Cela fait plus de 25 ans que des commissions et autres organismes recommandent la création d’un organe d’auréglementation pour le corps enseignant, de dire Frank Clifford, président du Comité de mise en oeuvre. On attendait une telle initiative depuis très longtemps.»

«L’Ordre que nous envisageons, poursuit Clifford, placera la responsabilité de la profession enseignante entre les mains des enseignantes et des enseignants. Ceux-ci participeront directement à l’établissement et au maintien de normes d’enseignement et au règlement de questions relatives à l’éthique professionnelle, à l’enseignement professionnel et aux besoins professionnels permanents.

Conformément à nos recommandations, la profession enseignante aura également davantage de comptes à rendre au public. Les enseignantes et enseignants, les parents, ainsi que d’autres membres du grand public siègeront ensemble au conseil d’administration de l’Ordre, et les réunions du conseil et les audiences disciplinaires seront ouvertes à tous, précise Clifford.»

Le Comité de mise en oeuvre recommande entre autres au gouvernement de conférer à l’Ordre des enseignantes et des enseignants les responsabilités suivantes :

  • établir des normes de pratique qui définissent ce que les enseignantes et les enseignants devraient connaître et être capables d’enseigner àchaque étape de leur carrière;
  • mettre au point un processus de formation continue pour les enseignantes et les enseignants;
  • réglementer les qualifications des enseignantes et des enseignants;
  • soumettre à l’agrément tous les programmes de formation professionnelle ainsi que les établissements et organismes qui dispenseront ces programmes;
  • constituer un conseil d’administration pour l’Ordre, dont la majorité des membres appartiendrait au corps enseignant, mais qui comporterait également de nombreux représentants du grand public;
  • établir des critères d’adhésion, inscrire les membres, constituer un registre provincial des enseignantes et des enseignants, et percevoir les cotisations de membres;<
  • étudier les plaintes portées à l’encontre de membres et diriger des audiences relatives à des allégations de faute professionnelle;
  • regrouper un certain nombre d’activités menées actuellement par le ministère de l’Éducation et de la Formation et la Fédération des enseignantes et des enseignants de l’Ontario.

Le Comité de mise en oeuvre, composé de 12 membres, a été constitué en février 1995. Au cours de l’étude qui a duré sept mois, les membres du Comité et du secrétariat ont reçu des commentaires de plus de 70 personnes et organismes représentant le grand public, le secteur privé, les francophones et les autochtones.

En soulignant le besoin de rassembler le milieu de l’éducation et tout un échantillon de communautés à travers la province, le Rapport fait remarquer que l’Ordre doit aussi se pencher sur les questions relatives à la formation des enseignantes et des enseignants de langue française, aux besoins des enseignantes et des enseignants qui ont des élèves autochtones, et au statut de l’enseignement religieux comme matière.

«Si l’on ajoute ces recommandations à la diligence et au dévouement de l’enseignante ou de l’enseignant en salle de classe, il en résultera enseignement de qualité supérieure pour les élèves de notre province qui seront capables d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires au monde du travail et à la formation continue», a ajouté Clifford.

101, rue Bloor Ouest, Toronto ON, M5S 0A1 / TÉL. : 416.961.8800 / Sans frais en Ontario : 1.888.534.2222 / TÉLÉC. : 416.961.8822 / info@oeeo.ca

© 2019 Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Back To Top