101, rue Bloor Ouest
Toronto ON, M5S 0A1
TÉL. : 416-961-8800
Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222
TÉLÉC. : 416-961-8822
info@oeeo.ca

Mot symbole de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Ontario College of Teacher

Trouver un membre

La ministre félicite l’Ordre pour son engagement à renforcer sa transparence, son efficience et sa responsabilité publique

06 décembre 2016

Minister recognizes College for commitment to transparency, efficiency and public accountability

De gauche à droite : Angela De Palma, EAO, présidente du conseil de l’Ordre; Mitzie Hunter, ministre de l’Éducation de l’Ontario; et Michael Salvatori, EAO, chef de la direction et registraire de l’Ordre

Lors de sa visite annuelle au conseil, la ministre de l’Éducation de l’Ontario, Mitzie Hunter, a fait l’éloge de l’Ordre pour son engagement envers l’éducation, sa participation à l’élaboration du projet de loi 37 et la mise en œuvre du programme de formation à l’enseignement.

«Je tiens à remercier l’Ordre pour son leadership continu sur les plans de la transparence, de la responsabilité et du maintien de la confiance du public, de dire la ministre. Vous avez fait d’importants progrès ces dernières années dans ces domaines.»

Mme Hunter se réjouit de la collaboration étroite et productive entre le Ministère et l’Ordre, particulièrement dans l’élaboration du projet de loi 37, la Loi protégeant les élèves. «Mon personnel et des employés du Ministère ont travaillé étroitement avec l’Ordre au fil des ans pour garantir que l’on fasse bien les choses.» De plus, la ministre a dit que le projet de loi était «la prochaine étape de notre partenariat avec l’Ordre et de nos efforts conjoints pour améliorer le processus disciplinaire de la profession enseignante.»

La ministre a décrit le projet de loi 37 comme une étape importante pour garantir que les écoles demeurent des lieux sécuritaires pour les élèves. «Assurer la sécurité de nos enfants et de nos élèves, et défendre l’intégrité de la profession enseignante s’inscrivent dans mes priorités», a-t-elle affirmé.

Mme Hunter a souligné les préoccupations du conseil relatives à la Loi protégeant les élèves, notamment celles concernant le retrait des décisions disciplinaires du site web de l’Ordre, et a noté que l’Ordre pouvait exercer son jugement afin de préserver l’accès du public aux décisions disciplinaires. Elle a également dit que la Loi protégeant les élèves tient compte des principales préoccupations relativement à la transparence et à l’efficience soulevées par Patrick LeSage, ancien juge en chef de l’Ontario, dans son examen indépendant de 2012. Qui plus est, le système disciplinaire doit d’être équitable pour tout le monde et donner l’occasion aux enseignantes et enseignants de se racheter.

La ministre a également affirmé qu’elle prévoit des «tensions créatives et dynamiques» entre partenaires afin d’«amener le gouvernement à amorcer des changements et à se mettre sur la bonne voie». Elle a aussi parlé des nombreux objectifs communs entre le Ministère et l’Ordre, et se réjouit de ce partenariat.

Pour conclure, la ministre a remercié l’Ordre pour son engagement envers la profession enseignante, affirmant que le gouvernement valorise son travail. «Votre engagement pour la profession enseignante ainsi que pour les enfants et les élèves est inestimable pour notre gouvernement.»

101, rue Bloor Ouest, Toronto ON, M5S 0A1 / TÉL. : 416.961.8800 / Sans frais en Ontario : 1.888.534.2222 / TÉLÉC. : 416.961.8822 / info@oeeo.ca

© 2019 Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Back To Top